Venez découvrir :

  • La Base des Mariages
  • Les Bases des soldats blessés ou morts
  • Les chroniques familiales

A venir

« avril 2017 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Les filiations GIBERT : présentation

Tous les auteurs concordent avec Albert DAUZAT et son « Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France », Larousse 1951, page 261 :

Le nom vient de la contraction du vieil allemand « gisel bert », décomposé en « gisil ou gisel = otage », (en gaulois : geislos) et « bert = qui brille ».

Les otages étaient toujours choisis parmi les fils de chefs livrés en garantie lors des trêves toujours précaires et ils ne pouvaient que briller par de hautes qualités, notamment à ces époques reculées et infiniment plus barbares que la nôtre..., par leur courage. Gibert veut donc dire « otage fils de chef qui brille par son courage ». C'est un peu long mais extrêmement flatteur.

 

Je dois ajouter que, jusqu'à maintenant et parvenu au deuxième tiers du XVIIe siècle, Louis XIII glorieusement régnant, je n'ai rien trouvé qui soit susceptible de justifier un patronyme aussi prometteur. Tous mes ancêtres recensés sont, tous sans exception, de petites gens, ce réservoir inépuisable que l'on appelle aujourd'hui « la France profonde » : brassiers, travailleurs (manuels s'entend !) manœuvres, matelots, soutireurs de vin, pêcheurs, bergers, faiseurs de bas. Tout au plus y compte-t-on, et encore sur les doigts d'une seule main, quelques patrons de barque. Par contre, dans le monde artisanal, la corporation des tonneliers est assez fortement représentée. On trouve aussi des maçons, charpentiers et un tisserand. Il faut attendre le milieu du XIXe siècle pour voir surgir de cet anonymat la forte personnalité de Georges qui créa une maison de vins à Lézignan (Aude), puis des médecins aux générations suivantes.

 

Premier connu, Antoine semble venir du Cantal, son fils Jean « descend » vers l’Hérault et l’étang de Thau (Villeveyrac) et son petit fils Antoine s’installe à Cette (Hérault) où il se marie en 1726 et la famille restera à Cette les 4 générations suivantes.

 

Puis, pour des raisons professionnelles ou pour poursuivre des études, la famille s’implantera successivement à Lézignan (maison de vins de Georges), à Montpellier (Hérault) et Narbonne (Aude) (pour Martial et Édouard, tous deux médecins à Narbonne) et enfin à Avignon (Vaucluse) où mon père s’installera par amour pour une Avignonnaise, qu’il rencontre lors de ses études de médecine.

 

C’est ainsi que je suis le premier et le seul GIBERT à avoir quitté le Languedoc et à être né et à vivre en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de l’autre coté du Rhône !

Ce ne sera que provisoire car la suite de ma descendance et donc des GIBERT se fera en Asie, plus spécialement à Singapour (République de Singapour) selon toute vraisemblance !

 

Le Rhône s’avère donc être notre « Rubicon »… pas de retour envisagé

 

Moi qui suis Provençal/Corse/Languedocien/Espagnol, et fier de ce mélange, j’ai une descendance franco-chinoise avec mes petits-fils Rémy et Luc.

La roue tourne et c’est pour eux que je fais cette généalogie.

 

Pour consulter cette filiation décomposée en générations, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Les filiations GIBERT

Respect du travail

 

L'une des raisons de mettre ces filiations en accès réservé uniquement aux membres de notre association est de respecter le travail réalisé par le membre qui l'a effectué.

La confiance entre nos membres est l'un des éléments majeurs de notre association.

Aussi nul n'est besoin de créer une charte déontologique pour préciser une règle éthique que chacun et chacune d'entre vous comprendra et appliquera :

- Ne pas copier tout ou partie des données de ces filiations ce qui évitera de les retrouver sur d'autres sites Internet que celui du Cercle Généalogique de Languedoc.

 Conception du document

Ces filiations GIBERT ont été conçues à partir du logiciel HEREDIS12 Pro en utilisant la chronique familiale rédigée de descendance qui permet d’éditer la description détaillée de tout le déroulement de la vie de l’individu affiché comme personnage principal ainsi que de tous ses descendants.

Elle reprend, pour le personnage principal, puis pour chacun de ses descendants, l’état civil complet, le détail des événements Naissance, Baptême et Décès, les personnes liées par des liens personnels, le détail des différentes unions et elle indique l'âge à chaque événement important de sa vie.

Réalisation
par Bernard GIBERT - Membre du Cercle Généalogique de Languedoc

- Les relevés effectués dans les Archives départementales ;
- Les saisies informatiques.

Réalisation technique
par Jean-Michel LÉON et Jean-Pierre UGUEN - Membres du Cercle Généalogique de Languedoc

- Les extractions;
- Les contrôles et les corrections de tous les textes ;
- Les mises en pages.

Les sources

- Toutes les sources, tellement nombreuses, n'ont pas toutes été mentionnées dans ces filiations, loin s'en faut.

- Mais elles sont communicables en effectuant une demande précise à contact@basesgenealogiquesducglanguedoc.fr

Votre aide et votre concours

Il sera toujours apprécié que vous portiez à notre connaissance toutes erreurs que vous constateriez sur cette Base à
contact@basesgenealogiquesducglanguedoc.fr

  

   Retour à page d'accueil

CGL - Tous droits réservés - Juillet 2012