Venez découvrir :

  • La Base des Mariages
  • Les Bases des soldats blessés ou morts
  • Les chroniques familiales

A venir

« novembre 2017 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Les filiations UGUEN : présentation

Cette étude retrace le cheminement d'une famille dont le premier personnage est né dans la première moitié du 17e siècle dans le Finistère et plus précisément dans le Léon.

Le Léon était une des sept baronnies des États de Bretagne, citée aux assises de Geoffroy en 1185.

Au sein du Pays de Léon, on distinguait traditionnellement :

- le " Haut-Léon ", qui est celui des manoirs et des enclos paroissiaux, autour de Landivisiau et de la capitale historique de l'évêché, Saint-Pol-de-Léon ;

- le " Bas-Léon " animé par Landerneau ;

- le " pays pagan" aux environs de Brignogan, Guissény, Lesneven et Plouguerneau.

Le Pays pagan est connu pour son littoral déchiqueté et pour ses écueils rocheux à l'origine de nombreux naufrages et de la mauvaise réputation de ses habitants qui, très pauvres, sont accusés d'entraîner les navires sur les rochers pour piller leurs épaves. Cette pratique dite du " droit de naufrage " est interdite par COLBERT en 1681.

" Les paganis (les " païens ") forment une population à part qui s'étend depuis Tréflez à l'est jusqu'à Plouguerneau et l'embouchure de l'Aber-Wrac'h, à l'ouest.

Habitués dès l'enfance à regarder l'Océan comme leur tributaire, comme une vache qui aurait mis bas pour eux, disent-ils dans leur énergique langage, faisant ce qu'ils ont vu faire à leurs pères, ils sont loin de comprendre l'atrocité de leur coutume. À voir ces hommes coiffés d'une calotte grecque appelée " kalabousen " (bonnet de drap prolongé par un pan couvrant la nuque et les épaules), le haut de la tête rasé, le reste des cheveux flottant de toute leur longueur sur le dos ou tordus et passés dans les bords relevés de leur calotte de laine bleue ; vêtus d'un pourpoint de berlingue (mélange de laine et de fil) brun, leur caleçon arrêté au-dessus du genou, laissant en tout temps à découvert leurs jambes sèches et nerveuses (...), ils vivent d'une idée : la manne (nourriture) de la mer ".

 

======

 

C'est la guerre de 1914/1918 qui fit quitter Kerlouan (Finistère) à la famille UGUEN.

Mon grand-père, bien que né et décédé à Kerlouan, s'est marié en secondes noces à Paris (Ville-de-Paris) avec ma grand-mère vendéenne. 

 

Deux de mes tantes et mon père sont nés à Clermont (Oise) car mon grand-père y était infirmier psychiatrique.

 

Puis une nouvelle fois, la guerre (la seconde) est intervenue dans la saga UGUEN.

Mon père ayant trouvé un emploi à  Paris (Ville-de-Paris) y connu ma mère qu'il épousa.

 

Puis pour ma part ce sont les " événements de 1968 " qui m'ont fait quitter la région parisienne pour Toulouse (Haute-Garonne) où sont nés mes enfants.

 

Le métier de mon fils a fait que l'armée l'a muté de port en port.

Marié à Marseille (Bouches-du-Rhône)... mon unique petit-fils (pour le moment) est né à Toulon (Var).

Ce dernier, héritier du nom " UGUEN ", vit, actuellement, avec ses parents et ses sœurs à Baziège (Haute-Garonne).

 

Pour consulter cette filiation déclinée par générations, veuillez cliquer sur le lien suivant :

Les filiations UGUEN

 Respect du travail

L'une des raisons de mettre ces filiations en accès réservé uniquement aux membres de notre association est de respecter le travail réalisé par le membre qui l'a effectué.

La confiance entre nos membres est l'un des éléments majeurs de notre association.

Aussi nul n'est besoin de créer une charte déontologique pour préciser une règle éthique que chacun et chacune d'entre vous comprendra et appliquera :

- Ne pas copier tout ou partie des données de ces filiations ce qui évitera de les retrouver sur d'autres sites Internet que celui du Cercle Généalogique de Languedoc.

 Conception du document

Ces filiations UGUEN ont été conçues à partir du logiciel HEREDIS12 Pro en utilisant la chronique familiale rédigée de descendance qui permet d’éditer la description détaillée de tout le déroulement de la vie de l’individu affiché comme personnage principal ainsi que de tous ses descendants.

Elle reprend, pour le personnage principal, puis pour chacun de ses descendants, l’état civil complet, le détail des événements Naissance, Baptême et Décès, les personnes liées par des liens personnels, le détail des différentes unions et elle indique l'âge à chaque événement important de sa vie.

Réalisation
par Jean-Pierre UGUEN - Membre du Cercle Généalogique de Languedoc

- Les relevés effectués dans les Archives départementales ;
- Les saisies informatiques.

Réalisation technique
par Jean-Michel LÉON et Jean-Pierre UGUEN - Membres du Cercle Généalogique de Languedoc

- Les extractions;
- Les contrôles et les corrections de tous les textes ;
- Les mises en pages.

Les sources

- Toutes les sources, tellement nombreuses, n'ont pas toutes été mentionnées dans ces filiations, loin s'en faut.

- Mais elles sont communicables en effectuant une demande précise à contact@basesgenealogiquesducglanguedoc.fr

Votre aide et votre concours

Il sera toujours apprécié que vous portiez à notre connaissance toutes erreurs que vous constateriez sur cette Base à
contact@basesgenealogiquesducglanguedoc.fr

 

   Retour à page d'accueil

CGL - Tous droits réservés - Mai 2013